Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le borax, appelé aussi borate de sodium, est un composé du bore. Ce minerai fût découvert, en 1975, en Californie. On le trouve généralement dans les salars, immenses lacs de sels où l’eau s’est évaporé. Le borax est employé pour la décoration des porcelaines, la fabrication de savon, d’engrais et d’insecticide. On l’utilise aussi dans les composants électroniques, l’élaboration de verre ou encore comme désinfectant. En Bolivie, le borax est présent dans le sud de l’Altiplano. Au Chili, on trouve du borax dans le Désert d’Atacama*, au nord du pays. Surire, à 140 km au sud de Putre est un important gisement de ce précieux minerai. Au nord-est de l’immense et majestueux salar, la mine de Surire exploite le borax des lieux.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Le salar de Surire se situe à 4200 m au-dessus du niveau de la mer. Il possède une superficie d’environ 11 hectares. C’est un écosystème d’altitude. La pureté des immenses dépôts de sel contraste avec le bleu des lagunes environnantes. Le salar de Surire est un lieu privilégié pour la reproduction des trois espèces andines de flamants roses*. Malheureusement, l’exploitation minière du borax du salar a aussi des effets polluants sur la biodiversité du lieu. La reproduction des flamants est donc menacée. Le Salar est un biotope impressionnant. Il n’est pas rare d’y observer les vigognes* mais aussi les ñandus*, aussi dénommé autruche américaine. Le nom de Surire vient d’ailleurs de la langue aymara  » suri » et signifie ñandu.
L’exploitation et la commercialisation du salpêtre* mais aussi du borax est une des causes majeures de la Guerre du Pacifique* entre le Pérou*, la Bolivie et le Chili. La valeur économique de ces deux minerais est à l’origine du conflit.

Agrandir le plan