Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Punta Arenas est une ville portuaire. C’est la capitale de la magnifique Patagonie* chilienne. Elle fait face à la Terre de Feu*et se situe au point le plus austral du Chili. Punta Arenas est la capitale de la douzième région de Magallanes et de l’Antarctique chilienne. Punta Arenas avant l’arrivée des espagnols était peuplée par 4 tribus indiennes ; Les Aonikenk, Tehuelches, Onas et Selknam, tous chasseurs cueilleurs. Fondée en 1848, la ville appartient à la Péninsule de Brunswick. Avant que le Canal de Panama ne prenne ses fonctions en 1914, la ville est le principale point de passage entre l’Océan Pacifique et Atlantique. En effet, elle se situe à l’extrémité du Détroit de Magellan*. Punta Arenas devient donc une ville cosmopolite et commerciale. La structure et l’architecture de la ville s’inspire du style européen de l’époque. Punta Arenas se peuple de colons européens principalement croates. Une majorité de sa population actuelle est d’ailleurs originaire des pays d’Europe de l’est. Le nom Punta Arenas est la traduction espagnole de Sandy Point, la ville étant nommée ainsi sur les cartes anglaises.
Punta Arenas est donc une ville comme nulle part ailleurs au Chili. Son tracé est d’esthétique classique. Sa configuration en damier lui confère une allure purement ibérique. Les rues de la périphérie de la ville sont de style géorgien.
Plusieurs écrivains ont vécus à Punta Arenas. Le plus célèbre d’entre eux est sans aucun doute Francisco Coloane.
De climat rude, le vent balaie la ville toute l’année et la température ne dépasse pas les dix degrés en été.

Agrandir le plan