Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le drapeau chilien actuel, l’Étoile Solitaire, est crée en 1817. Il est divisé en deux franges. La bande supérieure est blanche et bleue, la bande inférieure est rouge. Dans l’angle gauche, l’étoile solitaire à cinq pointes scintille dans le bleu. Ce bleu représente le ciel chilien et l’Océan Pacifique. Le blanc, quant à lui, symbolise les cimes enneigées de la Cordillère des Andes*. Enfin, le rouge évoque le sang versé par les héros nationaux lors de la lutte pour l’Indépendance. L’étoile représente les trois pouvoirs de l’État chilien; exécutif, législatif et judiciaire. Selon la loi, il doit être hissé lors des Fêtes Patriotiques* par chaque citoyen. Le drapeau chilien n’a pas toujours eu cette configuration.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Le drapeau de la Patria Vieja ou Ancienne Patrie est tissé par la soeur du Gouverneur José Miguel Carrera à l’époque où celui-ci se bat pour consolider l’Indépendance du Chili. On le hisse de manière solennelle le 4 juillet 1812 en présence du consul américain Poinsett pour la fête nationale des États-Unis. Le drapeau de la Patria Vieja est adopté le 30 septembre de la même année. Il se compose de bleu, de blanc et de jaune symbolisant les trois valeurs de l’État ; la Majesté, la Loi et la Force. Il est finalement remplacé par le drapeau espagnol. Pendant la reconquête, le pays n’a pas de drapeau propre. Il lutte sous le drapeau argentin. C’est le début de la Patria Nueva. On n’utilise plus le drapeau espagnol et on adopte le drapeau de transition. Composé de trois bandes de bleu, de blanc et de rouge, son origine se situe dans le poème La Araucana de Alonso de Ercilla.Le drapeau actuel à l’étoile solitaire est conçu par le secretaire de Bernardo O’Higgins*, José Ignacio Zenteno. On adopte ce modèle en 1817, lors du jugement de l’indépendance du Chili*.