Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le Mercado Central de Santiago est une oeuvre architectonique d’acier inaugurée en 1872. Fondue en Angleterre en 1868, la pièce principale de la structure métallique est amenée par bateau au Chili. Manuel Aldunate est chargé des plans du Mercado Central. Il profite des enseignements tirés des assemblages métalliques récemment introduits au Chili. Le Mercado a plus de 46 m de long. Des murs de briques sont édifiés. Il est échafaudé au nord de l’église Santo Domingo, sur un terrain connu comme « Le Basural de los Dominicos » ou « Décharge des Dominicains ». Les quatre façades sont de filiation néoclassique. Les portes de fer sont magnifiques, elles pèsent chacune 2 tonnes.

AUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Pendant 65 ans, l’acier utilisé est envoyé d’Europe ou des États-Unis. On exporte le métal mais aussi des ponts et des édifices entiers. Dans la plupart des cas, ces structures imposantes sont expédiées pièce par pièce selon des projets étrangers.

Il existe plusieurs possibilités quant à la participation de l’entreprise étrangère dans le projet architectural initial d’un pont ou d’un bâtiment.
On peut commander le projet, l’exécution et le montage à une société européenne. C’est le cas de l’Église San Marcos* et de la Douane de Arica* ou encore du Pavillon Paris de la Quinta Normal à Santiago. Une autre option est l’élaboration du dessin et du projet architectural par une firme étrangère mais les plans sont esquissés par un architecte chilien. C’est le cas du Mercado Central ou de la Station Mapocho*.
Une ultime alternative est la réalisation du projet et la construction intégrale de l’édifice au Chili mais le profil est étranger. C’est le cas de la Bourse de Commerce de la capitale.
En 2001, le Conseil des Monuments Nationaux entame un plan de récupération intégral du Mercado Central de Santiago.


Agrandir le plan