Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le Parc National Torres del Paine est un parc national du Chili. Il se situe entre la Cordillère des Andes* et la steppe de Patagonie. Il appartient à la douzième région de Magallanes et de l’Antarctique chilien et à la province de Última Esperanza. Le parc possède une énorme superficie, environ 240000 hectares. Créé en 1959, il est déclaré Réserve de la Biosphère en 1978 devant l’UNESCO. La gestion du Parc National Torres del Paine revient à la CONAF, la Corporación Nacional Forestal. Le parc fait partie des 95 Aires Sylvestres Protégées de l’État chilien.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Situé à 312 km de Punta Arenas* et à 112 km de Puerto Natales, le Parc National Torres del Paine a un rôle de conservation des écosystèmes, de la faune et de la flore. L’aspect du parc est hétérogène. En effet, il se compose d’une variété étonnante de paysages où se mélangent montagnes, glaciers, vallons, marais, étangs et grands lacs.
Le Parc National Torres del Paine possède des massifs rocheux allant jusqu’à 3050m mais il n’intègre pas la Cordillère des Andes.
Le nom Torres lui vient de sa configuration. Il est effectivement dominé par les tours de Paine qui sont d’énormes monolithes formés par érosion glaciaire.
La première expédition sur les lieux remonte à 1870. À cette époque, le baqueano Santiago Zamora, explorateur émérite, arrive dans la région. Il est accompagné de Tehuelches, indiens mapuches* en migration. Zamora vient chasser les innombrables guanacos, ñandus et autres animaux de cette énorme territoire.

Agrandir le plan