Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le célèbre architecte français Gustave Eiffel a participé à la construction de plusieurs édifices au Chili.
La Maison de la Culture d’Arica, anciennement Douane d’Arica* est l’oeuvre de l’architecte Eiffel. Les Ateliers Eiffel construisent la structure de la douane en France et celle-ci est amenée au Chili.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Á Arica, la Cathédrale San Marcos* relève aussi de son travail. Sous l’impulsion de Président péruvien José Balta, la cathédrale est commandée aux ateliers Eiffel à Paris, en 1871. Elle est d’abord destinée à la station balnéaire d’Ancon au Pérou. En 1875, la cathédrale est terminée et est envoyé à Arica, anciennement péruvienne. La Cathédrale San Marcos remplace l’Église de la Matriz d’Arica détruite lors du séisme de 1868.
Le sénateur Benjamín Vicuña Mackenna, inspiré par une gare française projette l’idée de construire la Station Mapocho* à Santiago. Le projet est accepté en 1885. La Compagnie française le Creuzot et l’architecte chilien Émile Jecquier construisent la gare selon les plans des ateliers de Gustave Eiffel.
À Valparaiso, le Mercado Cardonal* porte aussi l’égide de l’architecte français.
Enfin,malgré les polémiques quant à son origine, il apparaît finalement que la petite église Guayacán de Coquimbo ait été dessinée selon les plans de Eiffel.
Une forte influence de Gustave Eiffel s’impose donc au Chili lors du XIXème siècle. En effet, plusieurs architectes chiliens s’inspirent du maître français. On observe soit des constructions issues directement des ateliers soit à travers l’oeuvre de disciples de l’école Eiffel. Les architectes chiliens Emilio Jecquier, Alberto Cruz Montt et Ricardo Larraín étudient en France les précieux enseignements de Gustave Eiffel.