Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le Café Torres, anciennement appelé Confiterie Torres est fondé en 1879, en pleine Guerre du Pacifique. À cette époque, José Domingo Torres, majordome d’une famille aristocrate de Santiago, est le cuisinier de cet endroit prestigieux. Il est célèbre et reconnu pour sa cuisine exquise mais aussi pour ses alfajores et pour toute une variété de friandises typiquement chiliennes. Cette renommée attire une quirielle de richissimes familles.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

La popularité du chef est si grande que ses patrons aristocrates décident de lui offrir son propre local. C’est ainsi que la Confiterie Torres déménage de la Rue Ahumada à l’Avenue Alameda dans le Palais Iñiguez où elle réside toujours. Ce superbe édifice est l’oeuvre des architectes chiliens Alberto Cruz Montt et Ricardo Larraín Bravo. La Confiterie Torres devient alors le lieu de fréquentation préféré de l’élite de Santiago. À la fin du 19ème, la Café Torres est réputé pour sa vie sociale et mondaine. Les intellectuels et personnages littéraires aiment se retrouver dans ses salons Art Déco. Par exemple, l’écrivain Joaquín Edwards Bello est plein d’éloges pour ce lieu lui rappelant tant de souvenirs. Il n’est pas rare non plus de croiser un homme politique. Le Président chilien Barros Lucos est un assidu du Café Torres. Il avait d’ailleurs l’habitude de commander une tasse de café accompagnée d’un sandwich chaud de viande et de fromage. Cette préparation qui existe toujours sous le nom de Barros Lucos est inventée dans ce lieu de mémoire.
À la fin du 20ème siècle, le Café Torres est restauré afin de lui redonner ses couleurs d’antan. On peut désormais à nouveau profiter de ses différentes activités culturelles et de sa succulente gastronomie au milieux des meubles d’époque.

Agrandir le plan