Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Son nom original est Musée National de la Peinture. En 1887, le gouvernement chilien acquiert un édifice connu comme le Parthénon. Construit par l’Union Artistique, il est censé accueillir des expositions d’art chaque année. Le Parthénon se situe initialement dans le Parc de la Quinta Normal.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

On décide d’y établir le Musée National de la Peinture.
En 1901, un concours public est organisé afin de réaliser la construction. C’est le projet de l’architecte franco-chilien Émile Jecquier qui est sélectionné. Les magnifiques jardins du Musée National de Beaux Arts donnent naissance à l’actuel Parc Forestal. Ces jardins sont l’oeuvre du paysagiste Jorge Enrique Dubois qui a étudié à l’École des Jardins de Versailles en France.
On l’appelle dés lors Musée National des Beaux Arts ou Palais des Beaux Arts.
Le Palais des Beaux Arts est de style néoclassique. On observe également de nombreuses touches d’Art Nouveau et la structure métallique rappelle Gustave Eiffel*. Émile Jecquier s’inspire aussi de la façade principale du Petit Palais de Paris. Tout comme pour la Station Mapocho*, la coupole de verre qui couvre le hall central du Musée des Beaux Arts est commandée en Belgique. C’est la compagnie Haine Saint Pierre qui construit l’énorme armature du musée. On l’amène par bateau au Chili en 1907.
Le haut relief du fronton du musée représente une magnifique allégorie des Beaux Arts. Il est réalisé par l’architecte chilien Guillermo Cordova mais le thème est proposé par Émile Jecquier.
Le Musée National des Beaux Arts est finalement inauguré en 1910, date commémorative de l’indépendance du Chili.
Le musée subira de nombreuses modifications au cours du XXème siècle.
En 1976, il est déclaré Monument National.

Agrandir le plan