Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le quartier Bellavista de Santiago se situe entre la rive nord du fleuve Mapocho et le cerro San Cristobal. Il est divisé entre les communes de Providencia à l’ouest et de Recoleta à l’est. Il est limité au nord par le cerro et au sud par le Parc Forestal.
Cette zone est anciennement appelée en langue quechua La Chimba qui signifie « de l’autre côté du fleuve ». Elle est au début du 16ème siècle un lieu de résidence, de travail et de repos. En effet, le fleuve Mapocho offre isolement et protection aux premiers habitants du secteur.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

À la fin du 19ème siècle, la beauté naturelle du territoire et la proximité du centre de la ville font que l’on y construit la première banlieue ouvrière du Chili, la Población Léon XIII. Au 20ème siècle, l’espace connu comme quartier Bellavista subit un certain embourgeoisement. Les artistes et les intellectuels apprécient aussi la singularité de cet endroit coincé entre la colline et le fleuve. Sa situation géographique offre, en effet, une intimité propice à la bohème. Pablo Neruda possède sa troisième demeure La Chascona dans le quartier.
Le quartier Bellavista s’urbanise ensuite. On construit à ses alentours des parcs, des piscines et des jardins. Aujourd’hui, le quartier Bellavista est fort apprécié des touristes et des citadins. Il est l’endroit par excellence du divertissement nocturne de la capitale chilienne. La rue principale, la calle Pio Nono, est parsemée de bars en tout genres. On y trouve aussi des théâtres, des galeries d’art et des ateliers artisanaux de pierre Lapislazuli.

Agrandir le plan