Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le Grand Nord du Chili se situe entre la limite nord du pays et la latitude 26º. Le Grand Nord chilien comprend les trois premières régions administratives de Tarapaca, Antofagasta et Atacama. Cette zone se caractérise par une aridité intense. Le désert d’Atacama* est d’ailleurs considéré comme le plus aride au monde.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Mais cette immense friche sauvage possède des zones moins arides comme la Réserve Pampa de Tamarugal située entre Tarapaca et Iquique.
La Cordillère des Andes* à l’est se subdivise en deux chaînes; l’une vers le littoral et l’autre vers les hauts plateaux boliviens que l’on nomme aussi l’Altiplano andin. Les immenses lacs de sel, lagunes et autres salars abondent dans cette partie du Grand Nord chilien
L’autre subdivision de la Cordillère des Andes est la Cordillère de la côte située à l’ouest. La Cordillère de la côte est abrupte et arrive souvent jusqu’en bord de mer. C’est un massif moins élevé qui n’atteint pas plus de 2000m d’altitude.
On parle aussi de Petit Nord pour signifier la partie allant de la latitude 26ª jusqu’à l’Aconcagua. Dans cette région, c’est la Cordillère de la côte qui prédomine avec ses reliefs moins élevés. C’est la zone la plus étroite du pays et les deux chaînes en viennent presque à se toucher, ce qui élimine la dépression intermédiaire. Le paysage est constitué de steppes et de vallées transversales où l’on pratique l’agriculture.
Le paysage du grand Nord chilien est somptueux et offre une variété unique. C’est un panel d’ambiances contrastées comme si l’Himalaya et le Sahara se rejoignaient. La diversité biologique est impressionnante. Cette zone n’a pas toujours été un désert et on a démontré que la vie y a perduré pendant plusieurs millénaires. L’héritage aymara* est très présent dans le Grand Nord chilien.