Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Potosi est une ville de Bolivie d’environ 135000 habitants. Elle se trouve à 3967 mètres d’altitude, ce qui en fait la deuxième métropole la plus haute du monde après la ville péruvienne de Cerro de Pasco. Potosi est fondée au 16ème siècle au pied du Cerro Rico. Cette colline est un important gisement de minerai d’argent.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

La ville devient très tôt un centre minier. Au 17ème siècle, elle est très riche et est la plus grande cité du monde avec à peu près 160000 habitants. À cette époque, l’argent est extrait de la mine par les indiens condamnés au régime de la mita. La mita est une institution espagnole instaurant le travail minier obligatoire pour les populations indiennes. Des milliers d’entre eux meurent d’ailleurs dans ces gouffres à cause de la rareté de l’oxygène. Plus tard, la mita est abolie. Durant les siècle qui suivent, Potosi est le coeur de la vie coloniale en Amérique Latine. La ville fait partie du Vice-Royaume de Rio de la Plata dont la capitale est Buenos Aires. Au 19ème siècle, le gisement d’argent s’épuise et c’est l’étain qui le remplace. Il devient la première ressource mais n’a pas le succès de l’argent de Potosi. La ville entre bientôt dans le déclin économique. La Guerre d’Indépendance de Potosi contre l’Argentine ne fait qu’accentuer la crise.
Actuellement, Potosi a retrouvé sa prospérité. On y compte, en effet, des mines d’étain, d’argent, de cuivre et de plomb. La production industrielle de la région est une des plus importantes de Bolivie. La ville possède de somptueux édifices religieux et coloniaux, témoignages de la richesse d’antan

Agrandir le plan