Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

La province de la Pampa se trouve en centre de l’Argentine. À l’ouest de celle-ci, se trouve la province de Mendoza et avant le Chili, au sud le Rio Colorado, à l’est Buenos Aires et au nord la province de Cordoba et de San Luis. Sa capitale est Santa Rosa.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Une ample partie de la Pampa fait partie de la plaine pampéenne mais il existe des variations significatives du relief. Les points culminants atteignent les 1100 mètres.
Avant l’arrivée des premiers colons espagnols, l’actuelle Pampa est peuplée de deux ethnies; les Hets, peuple amérindien de la zone nord et orientale et les Tehuelches dans le sud et l’ouest. Les Tehuelches sont un peuple de Patagonie*. Le vocable Tehuelche leur est donné par le peuple Mapuche* lors de leur invasion aux 18 et 19ème siècle.
Les indiens de ces terres résistent très bien aux conquêtes espagnoles. Ce n’est que lors du gouvernement de Juan Manuel de Rosas, au 19ème siècle que l’on peut incorporer certaines terres à l’Argentine. .
La flore de la Pampa est constituée de caroubiers, typique d’Amérique du Sud, de mesquites, plante très sucrée qui alimente le bétail. C’est une région de steppes où seule une espèce d’arbre survit; l’ombù, un arbre herbacé de taille énorme. La faune autochtone contemporaine est variée. La Pampa est peuplée de pumas*, guanacos*, ñandu*, viscache* ou encore de caranchos de la famille de l’aigle. On y trouve aussi des capybara, les plus grands rongeurs au monde.
La Pampa est une région tempérée et le climat est donc assez changeant. Les hivers sont doux et les étés chauds et humides.