Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La Vallée de Azapa se situe dans la région d’Arica*. C’est un oasis clos par deux chaînes de collines de hauteur moyenne. Entre ces collines fertiles, le fleuve San José creuse son sillon. La principale culture de la vallée est l’olive.
Les premiers habitants de la Vallée de Azapa maintenaient des relations intenses avec le peuple et la culture Inca*. On note d’ailleurs la forte implantation de l’organisation aymara* dans la Vallée de Azapa. Cet endroit dévoile dès lors bien des trésors archéologiques.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Dans un premier temps, le Cerro Sombrero est un des lieux incontournables de cette vallée. Les géoglyphes* présents évoquent une caravane de lamas et leur guide typique. Deux personnages à l’attitude dansante précèdent le convoi. Les deux personnages sont des habitants de la Vallée de Azapa.
Dans le Cerro Sombrero existe également un hameau pré-hispanique. Celui-ci date de la période entre 1000 et 1400 après J-C, époque du développement régional et culturel inca.
Les habitations du hameau sont élevées sur des terrasses naturelles de pierre. Le peuple d’agriculteurs de la vallée d’Azapa pratiquaient un commerce de quinoa, de laine et de viande. Des caravanes de lamas reliaient le creux de la colline avec les hautes terres.
Le Cerro Sagrado de la Vallée d’Azapa offre aussi des richesses considérables. Les géoglyphes observables représentent des camélidés*, des serpents et des lézards mais aussi des figures humaines.
À San Miguel de Azapa, petit village situé à 13 km de Arica, il est possible d’admirer la présence de tertres funéraires construits à l’aide de couches de pierres et de fibres végétales. Enfin, le Musée Archéologique du village propose au visiteur de découvrir toute la richesse culturelle et historique de la Vallée d’Azapa.

Agrandir le plan