Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Iquique est une ville portuaire, capitale de la première région de Tarapaca. Elle fait partie de la Province d’ Iquique.
Le nom d’ Iquique ne s’emploie qu’à partir du 19ème siècle. Antérieurement, on l’ appelait Icaiza ou encore Nuestra Señora de la Concepción de Ique-ique.
Durant la période précolombienne, on distingue trois peuplades habitants la région d’ Iquique.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Dans un premier temps, les Changos ou Camanchacos viennent s’ y installer et vivent de la pêche. Ensuite, il y a les Coli ou Cole, ceux-ci vivent de l’agriculture. Les Uros, peuple nomade s’ y installent aussi pour un temps.
Après l’ ère précolombienne, Iquique est conquise par les espagnols et fait partie de la Vice-Royauté du Pérou.
Iquique est aussi connue pour son exploitation du salpêtre. Au 19ème siècle, la ville est un point de grande importance pour le commerce de cette matière. Les relations commerciales avec la France et l’Angleterre attirent de nombreux intérêts étrangers à Iquique. Le prix du salpêtre est une des causes pour laquelle se développe la Guerre du Pacifique* en 1879. Le 21 mai 1879, c’ est le combat naval d’ Iquique.
Iquique est une des principales villes où le mouvement ouvrier atteint une telle ampleur. En 1907, on assiste au massacre de l’ École Santa María. L’ armée ouvre le feu sur 8500 ouvriers en grève.
La croissance économique étrangère d’Iquique a de formidables répercussions sur la physionomie de la ville. Plusieurs endroits s’ inspirent du style européen. Le Palais Astoreca possède une architecture de style grégorien. La promenade Baquedano, rue où l’aristocratie résidait, possède son propre Barrio Inglés. Enfin, le Théâtre Municipal d’Iquique, de style Néoclassique, est déclaré Monument National en 1987.

Agrandir le plan