Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La Plaza de Armas de Santiago est considérée comme le centre historique de la capitale.
La Place des Armes se trouve dans un carré (cuadra) formé par 4 rues. Au nord, se trouve la rue Catedral.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

À l’est se trouvent les rues 21 de Mayo et Estado. Au sud, la rue Companía et à l’ouest le Paseo Puente et Paseo Ahumada.
La Plaza de Armas est fondée en même temps que la ville de « Santiago de Nueva Extremadura » en 1541. Son plan est en forme de damier, tel un jeu d’échec. À cette époque, la place est pensée comme étant le centre. Autour d’elle, se concentrent les différents bâtiments administratifs (dont le Cabildo, le palais de la gouvernance) mais aussi différents marchés. En effet, les routes de marchandises arrivent jusqu’à la Place des Armes durant la Colonie. Au milieu de la place, s’élevait la potence, censée démontrer le pouvoir de la justice royale.
Les années qui suivent la fondation de Santiago* changent la configuration de la place. Aux environs de 1860, on la repense cette fois-ci agencée et on suit les modèles architectoniques européens. On la remplit d’arbres et de superbes jardins.
À l’ouest de la place se situe la fabuleuse cathédrale. Celle-ci remplace la première église construite en même temps que la Place des Armes. Cette cathédrale est modifié par le célèbre Joaquin Toesca, architecte du Palais de la Moneda, en 1780. De nouveau, on retrouve l’inspiration néoclassique. D’autres monuments importants se situent dans les parages de la place. Par exemple, du côté nord se trouvent les anciens bâtiments de la Colonie. On observe aussi d’est à ouest le Correo Central, ancienne demeure du fondateur de Santiago, Pedro de Valdivia.
De nos jours, la Place des Armes est le rendez-vous des promeneurs en quête de détente. On peut y assister à diverses activités culturelles,admirer ses peintres ou rire avec ses humoristes.

Agrandir le plan