Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le courant océanique de Humboldt ou courant du Pérou* circule de la Terre de Feu* jusqu’aux environs de l’ Equateur. Il fût ainsi nommé en l’ honneur de l’ explorateur scientifique Alexander Von Humboldt. Ce naturaliste allemand du dix-neuvième siècle réalisa plusieurs expéditions scientifiques sur le continent.
audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Le courant de Humboldt se caractérise par des eaux froides, il maintient une zone de haute pression sur le Pacifique qui empêche l’ arrivée de la pluie.
En terre chilienne, le désert de l’ Atacama* est la conséquence la plus spectaculaire de ce phénomène climatique. Le climat aride se refroidit à mesure que l’ on s’ approche de la Cordillère des Andes.
Le courant de Humboldt entretient un écosystème intense dans le Pacifique Sud. Il modifie à la fois la faune et le flore de cette région. On y trouve de très nombreux oiseaux marins, des pélicans, des manchots de Humbold et le fou péruvien. La fiente de ces volatiles permet de fabriquer de l’engrais : le guano.Von Humboldt contribuera à faire connaître le guano en Europe. Des milliers de bateaux traversèrent ainsi l’ Atlantique, chargés de cette précieuse cargaison.
La remontée des eaux froides, scientifiquement appelée Upwellings, permet à de nombreuses espèces de poissons d’ y survivre, principalement la sardine et l’ anchois. Mais cet écosystème subit l’ influence del Niño, ce courant marin chaud remplace subitement les eaux froides et provoque des variations climatiques considérables. On lui attribue ainsi les cyclones qui ont frappés les États Unis en 1999.

humboldt