Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le Détroit de Magellan est le passage le plus vaste entre les océans Atlantique et Pacifique. Il se situe à l’extrémité sud de l’Amérique Latine. Fernand de Magellan est le premier à découvrir ce bras entre le continent et la Terre de Feu et le Cap Horn au sud.
En 1520, le portugais Magellan vogue dans les eaux tumultueuses de ce canal naturel.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Il l’appelle dans un premier temps le Détroit de la Toussaint car il y pénètre un premier novembre. En cette fin de XVème siècle, Magellan navigue dans cette mer frénétique car il fait partie de ces personnages qui croient que la Terre est ronde.
Le Détroit de Magellan offre à la vue du voyageur des côtes désertiques et escarpées. Hernando de Magallanes de son vrai nom découvre donc ce que sera la porte du continent Antarctique.
Le Détroit de Magellan détermine au Chili la Province de Magallanes et de l’Antarctica Chilena dans la douzième région. Le Chili prend possession du détroit au 19ème siècle. La ville de Punta Arenas, capitale de la Patagonie*, devient le premier port du Détroit de Magellan. A peu près à 50 km de Punta Arenas* se trouve le fameux Ford Bulnes du nom du Président Manuel Bulnes.
Le Détroit de Magellan est connu pour son climat farouche mais aussi pour ses célèbres histoires de pirates. En effet, pour des corsaires comme Francis Drake ou Thomas Cavendish, l’immensité des eaux du légendaire Détroit de Magellan constitue un endroit propice pour le pillage des autres embarcations.

Agrandir le plan