Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le ñandu ou nandou est le plus grand oiseau terrestre d’Amérique du Sud. Il est incapable de voler. Le nandou appartient à la famille des rhéidés. Son nom scientifique est d’ailleurs Rhea americana.
Le nandou possède deux sous-espèces; le suri et le choique que l’on appelle aussi ñandu petiso.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Le nom ñandu s’applique á la totalité des rhéidés.
Par contre, suri s’applique aux espèces évoluant dans les régions andines et choique aux régions de la Patagonie*.
Au Chili, le nandou suri se nomme ñandu del norte et habite la zone de Tarapaca et Atacama. Le nandou choique se nomme ñandu de Magallanes et vit dans la zone comprise entre Aysen et le Détroit de Magellan*.
Suri est un dérivé du quechua* et choique est un dérivé du mapuche*.
La physionomie du nandou est semblable à celle de l’autruche. Il mesure environ 1m50. Les premiers espagnols sur le continent latino-américain lui donnent le nom d’autruche indienne puis autruche américaine. Le mot ñandu, dérivé du guarani, signifie araignée. En effet, le plumage du ñandu peut rappeler la pilosité des araignées de la selva amazonienne.
Le nandou est un animal polygame. Le mâle évolue accompagné d’une douzaine de femelles. Il constitue un nid dans lequel les mères pondent. Le nandou est relativement pacifique sauf en période de ponte. Le mâle chargé de la couvée devient agressif.
Le nandou a des pattes très développées et adaptées à la course. Très véloce, il atteint des vitesses de 50km/h. Sa poitrine et son cou sont noires tandis que le reste du corps est de couleur cendre. Il est omnivore et mange des graines, des fruits, des insectes, des reptiles et des petits mammifères.
Depuis l’arrivée de l’homme sur le continent, le nandou est chassé. Les gauchos argentins le mange en grillade. On utilise la peau de son cou pour l’artisanat.