Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Tiahuanaco ou Tiawanaku se trouve sur la rive sud du Lac Titicaca dans l’actuelle Bolivie. Peuplé dés l’an 1000 avant J-C., ce complexe urbain devient le centre d’une civilisation majeure vers l’an 200 après J-C. Les premiers à peupler cette région sont les Aymara de Tiahuanaco.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

La première phase de l’hégémonie Tiahuanaco se situe entre 200 avant J-C et 600 après J-C. Elle est caractérisée par des bâtiments de pierre massifs, de sublimes textiles, de la poterie et le travail du métal. Tiahuanaco est une cité aux enceintes à l’apparence monolithique. À l’intérieur de ces enceintes se trouve la célèbre Porte du Soleil ornée de la figure du Dieu créateur Kon Tici Viracocha.
La deuxième phase de Tiahuanaco se situe entre l’an 600 et 800 après J-C. La société guerrière de Huari adopte vers 600 la religion de Tiahuanaco. Il utilise l’icône de Viracocha dans leur poterie, certes moins développée que celle de Tiahuanaco. Cependant, la culture Huari reste indépendante socio-économiquement des aymaras de la culture Tiahuanaco.
La culture de Huari atteint son apogée autour de 800 après J-C. mais le centre s’effondre et est abandonné.
La culture Tiahuanaco subsiste jusque 1100 après J-C.. Elle se divise par la suite en une multitude de petites communautés aymaras qui se soumettent à l’autorité Inca*. Au Chili, les communautés aymaras s’implantent dans la région de Tarapaca et d’Atacama. Elles s’étendent jusqu’au nord du Chili et de l’Argentine actuelle.
L’influence de la culture Tiahuanaco au Chili se transmet donc dans l’organisation communautaire aymara* mais aussi dans des peuples comme les Diaguitas