Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

De l’an 800 jusqu’à la fin du XV siècle, l’ espace géographique connu comme Santiago, sert de base à l’ Empire Inca* descendant vers les régions du Sud.
Cet endroit est découverte par Pedro de Valdivia qui choisit la dénomination de Santiago del Nuevo Extremo.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Sa fondation date du 12 février 1541, en l’honneur de l’ apôtre Santiago, Saint Patron d’Espagne.
La capitale du Chili est construite sur les deux rives du fleuve Mapocho par lequel étaient arrivés les membres de l’ expédition de Valdivia. Santiago se situe en pleine Vallée Centrale, coincé entre la cordillère de la Côte à l’ ouest et les Andes, à l’ est.
Du point de vue architecturale et culturel, la période coloniale s’ inspire de l’ Espagne.
Au 18ème siècle, Joaquin Toesca le plus illustre architecte au service de la couronne, embellit la ville avec une architecture de style néoclassique. Il réalise de somptueux édifices tels que le Palais de la Moneda* ou encore l’ édifice de la Real Audiencia y Cajas Reales, actuel Musée Historique National.
Au 19ème siècle, la ville progresse. On célèbre l’inauguration du Museo de Bellas Artes* du Parque Forestal et les divers places et monuments. Au 20 ème siècle, les grandes oeuvres d’ urbanisme se mettent en place, la plus transcendantale est le « Barrio Cívico » autour de la Place de la Constitution*. Légèrement inclinée, la ville se divise en « Barrios Altos », riches et « Barrios Bajos », pauvres en fonction de la Plaza de Armas*.
De nos jours, la région métropolitaine de Santiago est le centre administratif, politique, industriel, commercial et culturel du Chili.
Le climat est méditerranéen fait de pluies hivernales et saison sèche. Santiago souffre malheureusement d’ un problème environnemental avec le smog, brume provenant de polluants atmosphériques.

Agrandir le plan