Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

 Cette période s’étend de 2000 à 1000 avant J-C. Les groupes de pêcheurs et de cueilleurs augmentent au fur et à mesure que leurs techniques s’affinent et se spécialisent. Ils naviguent le long de la côte et utilisent le coton mouillé pour leur filet de façon à les renforcer.
audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Ils apprennent aussi à transformer leurs vêtements et leurs aliments à l’aide de graines, de racines et de feuilles. Leurs étoffes se perfectionnent mais aussi les cordes et les récipients. Les chinchorros ornent à présent leurs corps de colliers de nacre, de turbans et de tissus élaborés. Les textiles sont peints avec des couleurs et des teintes végétales.
Des changements dans l’organisation des croyances se produisent mais aussi dans la façon de vivre et dans la stratification des communautés. Les morts sont enterrés et momifiés individuellement et non plus en groupe. Ils sont disposés latéralement. Ces modifications montrent que la Culture Chinchorros subit une évolution interne due surement à l’arrivée de communautés étrangères aux traditions différentes.
Ce texte a été réalisé comme support pour la visite du Musée archéologique du Valle de Azapa à Arica: Les vitrines 4,5 et 6 du musée vous donne un large aperçu des différents instruments et outils qui se perfectionnent avec le temps. Vous pourrez aussi admirer la complexité des tissus exposés et la gamme des aliments.