Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Cette période s’étend de 500 à 1000 ap.J-C. Tiwanaku* est un des centres culturels les plus influents établi dans le bassin du Lac Titikaka, dans le sud de la Bolivie.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Aux environs de 500 ap.J-C., Tiwanaku se consolide et devient un centre hégémonique subsistant principalement grâce à des techniques de pêche sophistiquées. Ces techniques permettent une pisciculture à une altitude élevée dans les alentours du Lac Titikaka.
Grâce à une structure sociale hiérarchisée, l’État maintient des relations avec les autres communautés. Il réussit à reproduite son modèle dans les localités du Sud péruvien, du Nord du Chili, du nord-est argentin et d’une grand partie de la Bolivie. Parallèlement à cet sociabilité avancée, se développe un culte religieux aux images foisonnantes. On voit apparaître la taille de la pierre mais aussi aussi des techniques de tissage et une céramique relativement poussée.
Vers 800 ap-J-C, Tiwanaku se propage dans tout le centre sud andin et aussi dans les vallées basses comme Azapa au nord du Chili. Les régions chiliennes étaient habituées aux contacts avec les sociétés des hauts-plateaux. L’augmentation du niveau démographique est limitée à cause du climat aride. Ils ne résistent pas à l’expansion de Tiwanaku. Ils acceptent donc l’apport de cette nouvelle culture. Les techniques d’irrigation et l’agriculture changent. On assiste à un échange de biens tels que les tissus fins polychromes, la laine de camélidés, la vannerie, la céramique et les objets de métal et de bronze. Les dessins géométriques de la période Tiwanaku sont composés de figures humaines et animales influencés par la cosmovision et les croyances.
Ce texte a été réalisé comme support pour la visite du Musée archéologique du Valle de Azapa à Arica: Dans la vitrine 7, il vous est possible de voir les instruments et textiles résultant de l’influence Tiwanaku.