Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

L’établissement des populations dans les vallées remonte à l’époque du Formatif Classique entre 1000 et 500 avant J-C. L’évolution dans les techniques de culture permet aux individus d’incorporer de nouveaux aliments dans leur chaîne alimentaire.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Ces hommes vont s’établir dans les vallées proches de la côte, aux abords des sources montagneuses rendant plus facile la culture de la terre grâce à une irrigation plus large. On commence à cultiver les concombres, les piments, les camotes et autres végétaux propres à ces régions. Le fait de devoir accompagner le rythme des cultures provoque une majeure sédentarisation des campements. C’est aussi à cette époque qu’apparaissent les premières céramiques en argile cuit que l’on utilise comme récipients pour les liquides et pour la cuisine. Ces céramiques ne présentent pas de motifs de décorations. Les peuplades des vallées vont introduire l’usage du métal, du cuivre, de l’or et de l’argent. On utilise dés lors ces minerais pour l’ornementation d’objets rituels et pour se distinguer socialement. L’amélioration de la technique de tissage provoque une augmentation de la production textile.
Ce texte a été réalisé comme support pour la visite du Musée archéologique du Valle de Azapa à Arica: