Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Salvador Allende est le premier président à instaurer le socialisme par la voie démocratique au Chili. Salvador Allende est né à Valparaiso dans une famille bourgeoise. Son grand-père est médecin et son père est avocat. Dés ses premières années universitaires, Allende montre un intérêt particulier pour les services publics.

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

En 1933, lors de la fondation du Parti Socialiste chilien, il devient à 25 ans le secrétaire général. Salvador Allende se reçoit comme médecin et intègre complètement les rangs du parti et fait partie de la loge maçonnique. Il possède toutes les caractéristiques de l’homme politique progressiste chilien en ce début de 20ème siècle. Il manifeste une approche sociale dans sa pratique professionnelle mais aussi dans sa vie politique. À 30 ans, il est déjà député de Valparaiso et de Quillota et participe activement à la constitution du Front Populaire. Il est désigné Ministre de la Santé Publique, des Pensions et de des Affaires Sociales durant le gouvernement de Pedro Aguirre Cerda. En 1945, le jeune homme est élu sénateur et il garde ce poste jusqu’en 1970. Il se présente, dés lors, 4 fois aux élections. En 1952, 1958, 1964 et 1970, il est chaque fois chef de file d’une alliance dont les bases sont le Parti Socialiste et Communiste chilien. Lors de sa 4ème participation, il triomphe, appuyé par les voies de l’Unité Populaire. Pour la première fois dans l’histoire du monde, un président socialiste et marxiste arrivait au pouvoir par la voie démocratique et par le vote populaire.
Le gouvernement de monsieur Allende va donc commencer une transition du pays au socialisme de manière  démocratique. Il pense atteindre son objectif en se basant sur les traditions démocratiques. Sa loi de nationalisation des mines chiliennes passe d’ailleurs l’épreuve de l’urne au Parlement.
Cependant, la nature très radicale de son programme va réveiller une opposition dure, aussi bien au niveau national qu’au niveau international. Ce contexte et la Guerre Froide ambiante font que le gouvernement des États-Unis va tout faire pour détruite le gouvernement chilien.  Différents secteurs, appuyés et financés par les nord-américains vont paralyser leurs activités. C’est ainsi qu’on assiste à d’importantes grêves du transport des marchandises et du transport public. Le manque d’approvisionnement dans les magasins et les constantes rumeurs de coup d’état vont générer un manque de confiance envers le gouvernement dans l’opinion publique.
Le 11 septembre 1973, l’armée et les services de police attaquent par voie aérienne le Palais de la Moneda. L’armée bombarde les lieux et la répression commence. Le Général Pinochet grâce à son coup d’État réussit a faire  tomber l’Unité Populaire. Cette fin tragique, pousse le Président Allende à se suicider dans La Moneda. Dans un ultime acte d’héroïsme, il se tue à l’aide de la mitraillette Ak 47 que lui avait offert Fidel Castro.

salvador allende color