Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Visite de la mine de salpêtre Santiago Humberstone, Pozo Almonte, Chili

8- Le théâtre de Santiago Humberstone

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

À la moitié de la rue Ramirez, à notre gauche se trouve le théâtre d’Humberstone. Ce grand édifice est construit dans son entièreté en pin de Oregon, un type de bois que les bateaux vides utilisaient comme lest lorsqu’ils venaient d’Europe ou d’ailleurs pour charger le salpêtre au Port d’Iquique. Ce magnifique bâtiment conserve ses rangées de fauteuils d’époque mais beaucoup de meubles ont disparu au cours du temps. Nombres d’artistes nationaux comme Violeta Parra ou encore Lucho Barrios se sont présentés sur la scène de ce fabuleux théâtre. On pouvait aussi assister à des opérettes telles que la zarzuela d’Espagne et à d’autres spectacles venus du vieux continent. Le théâtre populaire n’était pas pour autant dénigré. Au contraire, on assistait aussi à des pièces créées par les habitants de la Pampa du grand nord chilien et qui souvent avaient attrait à la vie du travailleur du salpêtre. Les diverses oeuvres théâtrales circulaient d’ailleurs dans les nombreux bureaux de l’immense désert.
Le théâtre d’Humberstone remplissait aussi les fonctions de cinématographe. On y projetait des films muets en noir et blanc mais et plus tard, les images en Technicolor firent leur apparition.
Chaque année, pour les célébrations de la Semaine du Salpêtre, cet endroit est repeint et on efface les graffitis laissés par des visiteurs souvent nostalgiques.

9- La Place

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

En face du théâtre, se trouve la Place du Bureau de Salpêtre Santiago Humberstone. Sur cette place, étaient célébrées les Fêtes Patriotiques et autres manifestations officielles telles que le 21 Mai, la Noël, le Nouvel An ou encore la Fête de la Sainte Vierge de la Carmen et l’anniversaire de la fondation d’Humberstone.  Les Fêtes Patriotiques se fêtaient donc sur cette place et la paix régnait dans la communauté de travailleurs formant à cette occasion une seule et même famille. La fraternité était de mise et les tables s’emplissaient de tout types de nourriture et boissons typiques. On organisait aussi de nombreux tournois et championnats sportifs. Des concours de danses et des ballets populaires animaient la fête. Pendant ces évènements, les rancoeurs et amertumes accumulées au cours d’une année de dure labeur  se résolvaient entre hommes du désert. L’individu cherchant à assouvir quelconque besoin de vengeance était banni et on le considérait alors comme un chilien médiocre.
La Place d’Humberstone avait aussi un rôle social de première importance. Lorsque se déclarait la grève et que les diverses activités de résistance s’organisaient face à l’oppression patronale, la place devenait le lieu de rassemblement. On essayait aussi de divertir la population durant ces actes et ces conversations durant parfois tard dans la nuit. Des orchestres et chanteurs locaux s’installaient alors sur la place pour offrir leurs répertoires à la foule des travailleurs.

10- La Piscine

audio-iconAUDIOTOUR KORKE : Ecoutez cet article en cliquant sur le lecteur ci-dessous. ©2013 Turismo Korke Ltda.

Nous longeons lentement façade de l’hôtel et nous arrivons à la piscine sur notre droite.
Il s’agit l’ancienne piscine d’Humberstone. À l’époque, cette infrastructure n’avait rien à envier à celles des grandes villes. En effet, la piscine était équipée de plusieurs postes de vente de crème glacée mais aussi d’une pergola, d’une petite place et d’un bassin pour les plus jeunes. Elle était alimentée par les eaux extraites du sous-sol à une profondeur de 42 mètres. Cette opération ingénieuse était réalisée à l’aide de pompe à eau électriques. Il est encore possible aujourd’hui d’observer les vestiges de ces machines sous les gradins de la piscine.
C’est aussi en ce lieu que s’est réalisée le dernier rassemblement social où les différents et employés furent mis à pied en 1960.

A Lire aussi sur l’ère du salpêtre:

– Les bureaux de salpêtre Santiago Humberstone et Santa Laura

– L’âge d’or du salpêtre: La calle Baquedano de iquique et la Place Arturo Prat d’Iquique

– La Matanza ou Massacre de la Escuela Santa María d’Iquique

– L’ancien Bureau de salpêtre Santa Laura

– Le salpêtre

– James Thomas Humberstone alias Santiago Humberstone

– La guerre du salpêtre ou la Guerre du Pacifique

Déroulement suggéré de la visite du site:

1- Entrée principale et Avenue Baquedano
2- Le terrain de Tennis
3-La « casa de Administracion »
4- L’usine
5- Le kiosque à musique
6- L’école Publique
7- La Pulpería
8- Le théâtre
9- La Place
10- La piscine
11- Les Maison des ouvriers mariés
12- L’hôtel de Santiago Humberstone
13- Les maisons des ouvriers célibataires
14- Le marché
15- L’église
16- Le chemin de fer
PlanoHumberstone