Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Poisson originaire d’Amérique du Sud, le surubi appartient à la famille des Pimelodae, celle des poissons-chats à longues moustaches. Faisant partie de l’ordre des siluriformes qui inclut les poissons-chats et les silures, le surubi est un poisson d’eau douce se retrouve du Venezuela jusqu’au fleuve Rio de la Plata, ainsi que dans la région Centre-Ouest du Brésil. Les surubis sont aussi présents dans les cours d’eau de Bolivie et de Guyane.

Découvrez le surubí dans notre exemple de voyage en Argentine

surubiEn Argentine, le surubi tacheté évolue dans le fleuve Paraná. Outre cette espèce, le suburi tigré peuple aussi les eaux du pays. Carnivores, il s’alimente principalement d’autres espèces plus petites de poissons, comme le poisson d’eau douce sabalo ou encore le boga. Bien que son poids se situe aux alentours des 50kg, ce type de poisson peut atteindre, comme les poissons siluriformes, une longueur et un poids plus importants. En Argentine, on a déjà recensé des exemplaires de surubis de deux 2 mètres pour un poids allant jusque cent kilos.  En Argentine, il est apprécié par les amateurs de pêche sportive. Le surubi peut être pêché entre autres dans le fleuve Parana, dans le fleuve Corrientes, dans le fleuve Paraguay, dans le fleuve Bermejo et dans le fleuve Uruguay. A Corrientes, on peut d’ailleurs assister à la fête Nationale du Surubi qui se déroule le mois d’avril de chaque année.

surubiLe surubi est un poisson fort dont la belle peau lisse et tachetée ressemble, comme l’évoquait l’auteur argentin Horacio Quiroga, à celle d’une vipère. Il est en outre pourvu de trois paires de barbilles. Les pêcheurs le surnomment souvent « Le Taureau du Parana » en référence à sa grande taille, a sa force et à la résistance qu’il oppose au moment de la capture. Le surubi est très convoité pour le commerce car sa valeur marchande est très élevée. Il s’agit du poisson le plus rentable historiquement des provinces de Chaco, de Corrientes et d’Entre Rios. Toutefois, le surubi est menacé d’extinction à cause de la pêche sportive mais aussi à cause du fait qu’il est très prisé en gastronomie. En effet, en Argentine, le surubi est très consommé et fait partie des mets typiques du pays. Enfin, ce poisson est également menacé par la présence de centrales hydroélectriques qui dégradent son habitat naturel et réduisent son aire de reproduction et interrompent les migrations.