Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le phoque crabier, de son nom scientifique Lobodon carcinphagus, est une espèce de mammifère pinnipède dont la population mondiale dépasse les 15.000 individus. Les mammifères pinnipèdes sont caractérisés par l’absence d’oreilles et par la présence de nageoires orientées vers l’arrière.

La présence du phoque crabier est attestée depuis plus de 15 millions d’années dans l’Antarctique, à une époque où cette région était encore chaude Il s’agit en outre d’une espèce des plus carnivores sur terre. Un phoque sur deux dans le monde est un phoque crabier. En Amérique du Sud, on retrouve le phoque crabier en Uruguay, au Brésil et en Argentine, principalement dans les eaux aux alentours des provinces de Chubut, de Rio Negro et de Santa Cruz. On retrouve également le phoque crabier dans les eaux de la Grande Ile de Terre de Feu.

phoque crabier-Lobodon carcinphagus

Leur vitesse de nage peut atteindre environ 26 km/h. Cet animal pèse entre 250 et 300 kg pour une longueur de 2,5 mètres. Les femelles sont en général plus grandes que les mâles. Le corps du phoque crabier est svelte et allongé et sa couleur varie du gris obscur pendant l’hiver au gris clair pendant l’été. L’espérance de vie du phoque crabier peut dépasser les 20 ans. Il évolue en petits groupes familiaux mais les chercheurs ont observé des groupes allant jusqu’à 500 individus. Le phoque crabier nage généralement durant une durée maximum de 11 minutes à une profondeur pouvant atteindre 4,30 mètres et utilise les soupiraux d’aération créés entre les blocs de glace par le phoque de Weddell.

L’alimentation du phoque crabier est constituée de krills, des petites crevettes que l’on trouve dans les eaux froides de l’Antarctique. Sa dentition forme un véritable crible qui fonctionne tel un filtre qui laisse passer l’eau mais retient les aliments, ce qui l’empêche d’attraper des proies de taille importante.

La période de gestation des femelles est de onze mois et on ne compte qu’un seul individu d’environ 30kg lors de l’accouchement. Les différents naturalistes qui ont étudié le phoque crabier au début du siècle s’accordent pour dire que l’animal s’éloigne des blocs de glaces lorsqu’il sent sa mort imminente et rejoint les lointains glaciers pour y mourir. On a d’ailleurs retrouvé des squelettes de phoques crabiers, à plus de 20 km du littoral. Enfin, les phoques crabiers sont la proie de prédateurs comme le phoque léopard ou encore l’orque.