Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le Mirounga, plus communément appelé Eléphant de mer, est un genre de mammifères pinnipèdes de la famille des phoques. Il existe deux espèces de Mirounga au monde : l’éléphant de mer du nord, Mirounga angustirostris, et l’éléphant de mer du sud, Mirounga leonina, le plus répandu de nos jours. L’éléphant de mer du nord vit le long de la côte ouest des Etats-Unis, principalement au large du Mexique et de la Californie mais on le retrouve également en Alaska.

Éléphant de mer peninsule de Valdès, Patagonie Argentine

Un grand mâle éléphant de mer avec une otarie de son cheptel (Peninsula Valdès, Argentine)

La distribution de l’éléphant de mer du sud est beaucoup plus vaste : ce dernier peuple les côtes de la Patagonie argentine, des Iles Malouines, des Iles Géorgie du Sud, de l’Antarctique, de l’archipel des Kerguelen, du sud de l’Australie et de la Tasmanie. En Argentine, l’éléphant de mer est surtout présent dans la Péninsule Valdès.

Vous pouvez découvrir les éléphants de mer en Patagonie Argentine dans la peninsule de Valdès toute l’année. Découvrez un exemple de voyage qui comprend la visite de la peninsule de Valdès autour de Puerto Madryn en Argentine.

Éléphant de mer peninsule de Valdès, Argentine

Une groupe familial d’éléphant de mer avec un nourrisson (péninsule de Valdès, Argentine)

Un des traits physiques caractéristiques de ce mammifère est son dimorphisme sexuel, le plus important de toutes les espèces de mammifères. Les mâles peuvent atteindre plus ou moins six mètres de long et peser jusqu’à quatre tonnes. Les femelles ne dépassent pas les trois mètres et les 900 kilos. Les individus masculins ont un museau allongé semblable à une trompe courte, scientifiquement appelé proboscis, raison pour laquelle on les nomme « éléphant de mer ». Les mâles développent cet appendice après huit ans de vie.

Éléphant de mer peninsule de Valdès, Argentine

Croquis montrant la profondeur que peuvent atteindre les éléphants de mer (origine du document – eco lodge http://hotel.in-patagonia.com.ar/ – peninsule de Valdès)

Leurs yeux sont très grands, ce qui leur permet entre autres de plonger très profondément. Ils sont capables de rester en apnée à peu près 120 minutes.

En ce qui concerne les éléphants de mer du nord, les mâles se différencient des femelles avec leur couleur plus sombre, tandis que les deux sexes des espèces du sud sont toutes de couleur grise. Les éléphants de mer sont adaptés tant au milieu terrestre qu’aquatique.

Éléphant de mer peninsule de Valdès, Argentine

Croquis montrant les proportions de poids entre le lion de mer et l’éléphant de mer, deux espèces d’otaries que l’on trouve sur les côtes d’Argentine. Document eco-lodge blog http://hotel.in-patagonia.com.ar/)

Après une année entière passée en mer, les éléphants de mer émigrent jusqu’aux côtes où ils ont vu le jour afin de s’y reproduire et de changer de peau. Les mâles arrivent en premier lieu et s’affrontent violemment au moyen de leur crâne et de leurs canines sur le sable ou dans l’eau afin de s’approprier la portion de plage la plus ample possible et de posséder ainsi toutes les femelles qui viendront plus tard. Par conséquent, les mâles sont couverts de cicatrices dues aux coups de dents d’anciens rivaux au niveau du coup et de la tête. Lors de ces combats, les éléphants de mer peuvent perdre énormément de sang et même un bout de trompe. Il n’est pas rare que les individus décèdent suite à ces blessures. Après la bataille, les mâles retournent dans l’océan pour s’alimenter et récupérer. Ils reviennent régulièrement sur la côte pour surveiller leur domaine et leur harem. Les harems du l’éléphant de mer mâle alpha peuvent comprendre jusqu’à cent femelles. Le record est de 130 femelles pour un individu.

Les femelles éléphants du sud arrivent sur la plage entre septembre et octobre. Quelques mois plus tard, elles vont donner naissance aux petits de couleur noire et d’un poids aux alentours de 35 kilos qui apprendront à distinguer leur mère parmi toutes les femelles du lieu. Pendant à peu près un mois, les femelles vont allaiter les petits avec un lait si riche en matières grasses qu’ils prendront jusqu’à 4,5 kilos par jour. Pendant l’allaitement, la mère ne s’alimente pas, ce qui a comme conséquence une perte de poids approximative de 130 kilos à la fin de cette période. Ensuite, les femelles s’accouplent une dernière fois avec les mâles et retournent enfin à la mer. Après la phase d’allaitement, les petits passent par une période de jeûne qui va durer entre 30 et 90 jours, après laquelle ils s’aventureront pour la première fois dans l’océan à la recherche de leur premier aliment solide. Il s’agit d’une période critique pour les jeunes éléphants de mer car ils sont la proie facile des autres espèces plus grandes. Ils atteignent leur maturité sexuelle à cinq ou six ans mais ils ne commenceront à s’accoupler et se reproduire que vers dix ans. 90% des jeunes éléphants de mer meurent avant d’arriver à cet âge. Les femelles peuvent mettre à bas pendant environ 15 ans et vivre jusqu’à 20 ans. Les mâles, eux, ont une durée de vie d’environ 15 ans.

Les éléphants de mer se nourrissent de toutes sortes de poissons et de céphalopodes. Les poissons du fond de l’océan font partie de leur alimentation préférée et pour les attraper, ils leur arrivent de descendre jusqu’à plus d’un kilomètre sous l’eau pendant près de deux heures. Ils se nourrissent également d’une grande quantité d’algues et chassent aussi des anguilles et de jeunes requins.

Peu de prédateurs sont capables de s’en prendre aux éléphants de mer et ce, à cause de leur poids important. Toutefois, les femelles et les petits peuvent être la proie d’orques ou de grands requins blancs. Mais la plus grande menace de l’éléphant de mer a toujours été l’humain. Ainsi, pendant le 19e siècle, des milliers d’individus ont été massacrés pour exploiter leur viande, leur peau et surtout leur graisse convertie en huile. A la fin du 19e siècle, des mesures ont été prises pour éviter leur extinction et aujourd’hui, l’éléphant de mer est protégé.

Dans la Péninsule Valdès, en Argentine, se trouve la plus importante colonie d’éléphants de mer du continent latino-américain avec une quantité d’approximativement 20.000 individus en phase de reproduction. Il s’agit également de l’unique colonie en croissance constante. En effet, les autres colonies de la planète ont vu leur nombre décroitre d’environ 60%.