Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le cerro Chaltén ou sommet Fitz Roy est un massif montagneux de 3.405 mètres au-dessus du niveau de la mer situé à l’ouest du Champ de glace Sud de Patagonie, à la limite entre l’Argentine et le Chili, près de la localité argentine d’El Chaltén. Cette chaîne de montagnes appartient à un des grands nunataks, des pics montagneux qui dépassent le sommet des calottes glaciaires dans les champs de glace.

Cerro Fitz Roy ou Cerro Chaltèn vu depuis le lac Laguna de los Tres

Cerro Fitz Roy ou Cerro Chaltèn vu depuis le lac Laguna de los Tres

Le nom Chalten, issu de la langue tehuelche ou aonikenk, signifierait pour les indiens, « sommet bleu ». Pour les indiens locaux, cette montagne est sacrée et elle fait partie de leur cosmologie. Francisco Pascario Moreno, naturaliste et explorateur argentin du 19e siècle, l’a ensuite baptisée Fitz Roy le 2 mars 1877 en honneur au capitaine du HMS Beable, Robert Fitz Roy, qui parcourut, en 1834, en premier, le fleuve Santa Cruz.

Selon les indiens, Elal, un demi-dieu vénéré par les Tehuelches de la région aurait nommé le massif « chalten » de la sorte car enfant, il fut protégé de son père par le cygne Kelfü qui l’abrita au sommet du cerro. Selon la légende, le décor inspira les deux personnages qui choisirent ce nom.

Fitz-Roy-1

Le Fitz Roy vu depuis El Chaltèn, le village d’où partent toutes les randonnées et expéditions.

Par ailleurs, selon une autre hypothèse, le nom « Chalten » signifierait « montagne fumante », également en langue tehuelche et ce, en raison de la présence de nuages constants à sa cime. Anciennement, on croyait d’ailleurs qu’il s’agissait d’un volcan.

Le cerro Fitz Roy est situé dans le Parc National Los Glaciares. Même si cet impressionnant massif a une hauteur moyenne, son ascension est réputée comme « extrêmement difficile » en raison de ses multiples ravins aux parois lisses et glissantes et aux vents puissants. Le climat de la région est très instable. Le vent d’ouest est prédominant et continu, les averses varient énormément. Au somment, les vents qui frappent le Fitz Roy sont extrêmement violents, encore plus en été car ils se renforcent à cause de leur passage entre la glace continentale et la pampa. On peut enregistrer dans cette des bourrasques de 100 km/h sur toute une journée.

D’un point de vue géologique, le cerro Fitz Roy est immense monolithe qui ressemble à une pyramide. Il doit sa morphologie aux vents, à la neige et la glace qui l’ont en quelque sorte dessiné et sculpté au fil de siècles. Il y a environ 100 millions d’années, d’énormes plaques tectoniques se sont rencontrées et ont donné naissance à cet amas de roches magmatiques. Enfin, il va sans dire que la faune et la flore sont très rares sur ces sommets.