Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

La région de Cuyo est une zone géographique située dans le centre-ouest de l’Argentine. Appelée en Mapudungun, la langue des indiens Mapuches, « Cuyùm puùlli » qui veut dire « terre de grès » ou « pays de déserts », elle comprend les provinces de Mendoza, San Juan et San Luis avec qui elle partage une identité culturelle et historique commune.

Carte de la région de Cuyo

Carte de la région de Cuyo

Cette région possède un relief montagneux avec peu de végétation et aux caractéristiques climatiques désertiques. L’activité économique principale de Cuyo est basée sur l’agriculture et la viniculture. Cuyo est la principale productrice de vins d’Amérique Latine et ce, en raison de la qualité de ses crus et de la superficie de terres cultivée. Le tourisme y est aussi fortement développé et l’offre touristique est ample.

La valléede la Lune dans le massif de Ischigualasto, au nord de Mendoza, dans la province de San Juan

La valléede la Lune dans le massif de Ischigualasto, au nord de Mendoza, dans la province de San Juan

La région de Cuyo fut découverte par les Espagnols en provenance du territoire chilien. Les différentes capitales des provinces qui composent Cuyo furent fondées par une expédition de la Couronne espagnole dont le représentant était le Gouverneur et Capitaine Général de Santiago de Nueva Extremadura du Chili situé à Valparaiso et de Santa Maria de Buenos Aires.

Le Cerro Aconcagua, plus haut sommet de l'Amérique qui se trouve dans la région de Cuyo, dans la Cordill`re des Andes à l'Ouest de Mendoza

Le Cerro Aconcagua, plus haut sommet de l’Amérique qui se trouve dans la région de Cuyo, dans la Cordill`re des Andes à l’Ouest de Mendoza

Dans un premier temps, les territoires de la région de Cuyo furent peuplés par les Espagnols et par les citoyens chiliens créoles. La capitale du Chili, Santiago, exerça sa tutelle sur cette région en nommant ses gouverneurs et les postes politiques des notables. Avec le temps, le chemin entre la ville de San Luis et Buenos Aires se libéra et les premières diligences commencèrent à circuler. La route entre les colonies espagnoles et le port atlantique de Buenos Aires était considérée comme moins dangereuse que le passage au travers des Andes. C’est ainsi qu’en 1776 Buenos Aires est élue capitale de la région de Cuyo par la Vice-Royauté du Rio de la Plata. Le 10 août 1814, le général José de San Martin fut élu gouverneur intendant de Cuyo. Ce dernier organisa l’Armée des Andes qui, accompagnée de l’Armée Chilienne indépendantiste, traversa la cordillère en 1817 pour aller déstabiliser le pouvoir colonial espagnole et prendre ainsi Santiago du Chili.

Après le départ du Général San Martin, les provinces de San Juan et San Luis acquirent davantage d’autonomie. En mars 1820, les provinces de Mendoza, San Juan et San Luis se constituèrent en tant que provinces séparées, possédant chacune un gouvernement propre, leurs propres autorités, et signèrent des accords proclamant la dissolution de l’intendance.

vignobles mendoza

Vignobles de la province de mendoza

Les limites de la région de Cuyo sont, au nord, la région du nord-ouest argentin, à l’est, les sierras pampéennes, au sud, la Patagonie et à l’ouest, la Cordillère des Andes. La région de Cuyo inclut les provinces de Mendoza, de San Juan et de San Luis. Son relief est montagneux jusqu’à l’ouest, vers la Cordillère des Andes. A l’est, prédominent des plaines dénommées dans les zones de San Juan, de Mendoza et de San Luis. Ces plaines sont constituées de plusieurs cordons de sierras qui appartiennent au système des sierras pampéennes. Enfin, à l’extrême-sud de Mendoza se trouve la région de la Payunia composée de plusieurs volcans.

La plupart des fleuves de la région de Cuyo sont issus du dégel. Appartenant tous au bassin du fleuve Colorado, leur débit est plus intense au printemps. La majorité d’entre eux sont pourvus de barrages afin de stocker pour la consommation humaine et pour l’irrigation des terres.