Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le chat sauvage communément appelé ocelot et scientifiquement Leopardus pardadis, est une espèce de mammifère carnivore de la famille des félidés. L’ocelot évolue amplement sur le continent américain et latino-américain où il se répartit en différentes sous-espèces. 

L’ocelot, mot d’origine nahuatl, une macro-langue de la famille uto-aztèque, est aussi appelé dialectalement « jaguarcito » (petit jaguar en espagnol) dans la région du Grand Chaco, une des principales régions géographiques du continent latino-américain, située dans le Cône Sud, qui s’étend sur les territoires de l’Argentine, de la Bolivie, du Brésil et du Paraguay. L’ocelot est également nommé de diverses manières dans d’autres pays et régions : au Costa Rica et à Panama, on l’appelle « manigordo », au Venezuela, « cunaguaro », en Colombie, au Mexique, en Équateur, au Salvador et au Pérou, « jaguatirica » (une autre variante espagnole de jaguar), au Paraguay, « jaguarete » ou « mbarakaja » dans la langue des indiens guaranis et enfin, en Argentine, « gato onza » ou « chat onza » en espagnol. Le mot ocelot qui dérive de nahuatl est aussi utilisé pour désigner le jaguar. 

ocelot

Physiologiquement, l’ocelot est une espèce de félin de taille moyenne. Sa longueur se situe entre 70 et 90 cm. Ce très beau félin possède une queue relativement courte, environ 45% de la longueur totale du corps, soit entre 30 et 40 cm. Il pèse en moyenne onze kilos. L’ocelot est pourvu des grandes oreilles, son ouïe est d’ailleurs fort développée. Ses yeux sont grands et très expressifs comme ceux des chats. Ses pattes antérieures possèdent cinq doigts tandis que celles de derrière, quatre doigts.  Les quatre pattes ont sous la plante du pied des coussinets qui offre à cet animal un déplacement très silencieux. Les griffes, longues et affilées, peuvent se rétracter lorsque l’ocelot entame sa course. Ses grands yeux s’adaptent facilement aux changements de luminosité : les pupilles se contractent en une ligne fine et verticale pendant le jour tandis qu’elles dilatent et s’arrondissent lors des situations plus obscures.  

L’habitat de l’ocelot est varié ; il peut habiter dans des selvas humides, dans des zones montagneuses et même dans des lieux semi-désertiques et ce, du Texas à l’Argentine. Il vit dans ces environnements durant la nuit et pendant le jour, il se repose dans des branchages ou en-dessous de zones de végétation. L’ocelot est un animal solitaire qui a l’habitude d’embusquer ses proies. 

ocelot

En ce qui concerne sa reproduction, l’ocelot atteint la maturité sexuelle à partir de 24 mois. Les femelles mettent à bas une ou deux portées de trois à quatre petits après une période gestation de 72 à 82 jours. A la naissance, l’ocelot pèse 250 grammes, il ouvre les yeux après 15 à 18 jours. En captativité, cet animal peut vivre jusqu’à 20 ans mais dans la nature, cette espérance de vie se voit réduite. 

L’ocelot s’alimente de petits et moyens mammifères comme les singes ou les chauves-souris. Il attaque également les reptiles tels que les jeunes caïmans, les lézards et les serpents et se nourrit des œufs de tortues. Les ocelots chassent aussi les oiseaux et certains individus sont doués pour la pêche. La chasse se réalise solitairement ou en groupes de familles et la réussite dépend des facultés visuelles et auditives de chaque ocelot. Les techniques pour attaquer les proies sont variées, soit ils les poursuivent, soit ils les attendent cachés pour ensuite se jeter sur elles.