Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le dauphin Pio ou dauphin tonina overa est appelé en français dauphin de Commerson. Son nom scientifique est Cephalorhynchus commersonii. Il s’agit d’une espèce de cétacé de la famille Delphinidae qui peuple les eaux de l’hémisphère sud. Le dauphin tonina a été étudié pour la première fois par le naturaliste français du 18e siècle, Philibert Commerson qui avait pris part à l’expédition du comte français, Louis Antoine de Bougainville, un militaire explorateur qui a réalisé la première circumnavigation française du monde. L’étude des dauphins toninas fut complétée plus tard par le naturaliste argentin Francisco Perito Moreno. 

dauphin tonina

On retrouve cette espèce à deux endroits. Dans un premier temps, le dauphin tonina habite massivement le long du littoral argentin, dans le Détroit de Magellan et dans les alentours des îles Malouines. Ensuite, les scientifiques ont découvert un deuxième peuplement vers la moitié du 20e siècle dans la zone de l’archipel des Kerguelen, a environ 8.000 kilomètres de distance du premier peuplement. Malgré le fait que la quantité totale de la population des dauphins toninas overa soit méconnue, on estimait, en 1984, leur nombre à 3.400 individus dans le Détroit de Magellan. 

dauphin de Pio

Le corps de ce dauphin ne dépasse pas 1,45 mètre de long pour un poids limite de 42 kg pour ce qui est des mâles. La femelle est par contre un peu plus lourde avec un poids atteignant les 50 kg. Le crâne de ce dauphin est noir tout comme sa nageoire caudale, la zone génitale ainsi que la partie dorsale où se situe la nageoire supérieure. Le reste du corps est blanc. Lorsqu’ils naissent, les petits, de couleur gris marron ou complètement gris, ont une taille d’environ 70 cm. 

Le dauphin tonina overa est un dauphin très actif, raison pour laquelle on peut l’observer facilement à la surface de l’eau en train de sauter. En outre, il lui arrive souvent de virevolter hors de l’eau. Cet animal se nourrit principalement de poissons comme les sardines fuégiennes ou encore de langoustes, de calamars ou d’algues. 

Depuis 2008, le dauphin tonina overa figure sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Toutefois, les informations concernant son nombre et les menaces à son encontre sont insuffisantes. En ce qui concerne les sous-espèces présentes dans les eaux sud-américaines, on a constaté une diminution de leur distribution.