Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Le lama fait partie de la famille des camélidés, c’est à dire des chameaux. Il en existe quatre dans notre région, deux domestiqués qui sont le lama et l’alpaga, deux « sauvages » qui sont le guanaco et la toute petite vigogne, tous de la même famille que les chameaux et dromadaires d’Afrique.

Mais saviez-vous que tout ce beau monde est originaire d’Amérique du Nord, d’une branche lointaine qui s’est diffusée en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, pour ensuite disparaître sur son lieu d’origine, probablement chassé par l’homme préhistorique au cours de l’holocène?

On rencontre généralement la petite vigogne dans la cordillère des Andes au dessus de 3500 mètres d’altitude. Très peureuse, elle se laisse difficilement approcher bien que « officiellement » elle n’est pas supposée être chassée par l’Homme.

Le guanaco se trouve pratiquement à toutes les altitudes et très rarement au dessus de 3500mètres d’altitude. On le voit donc très facilement dans la cordillère mais également dans la pampa pré-cordilléraine tant du côté chilien comme en Argentine. C’est un animal sauvage et craintif qui ne se laisse rapprocher à quelques dizaines de mètres dans les parcs nationaux ou il n’est pas pourchassé (il l’est cependant par le puma).

Les camélidés domestiques comme le lama et l’alpaga se trouvent dans toute la région andine d’Amérique latine ou ils sont utilisés depuis des milliers d’années pour leur fourrure, leur viande et même leurs ossements (pour faire des outils comme des couteaux ou autres).

from keltoi on Vimeo.