Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post

Au début du mois, les fortes pluies hivernales ont provoqué le débordement des chutes d’Iguazu en Argentine et le volume d’eau déversé par celles-ci a atteint des proportions considérables. On est ainsi passé d’un volume d’eau de plus de 12.000 m3/sec à un volume de 46.300 m3/sec, soit 33 fois plus que le débit normal. Sur les images surprenantes de la séquence vidéo ci-dessous, les cascades, d’une hauteur allant jusqu’à 90 mètres pour la plus grandes d’entre-elles, qui constituent ce superbe endroit sont véritablement noyées.

Le record précédent de crue avait été enregistré en 1992 lorsque les chutes avaient déversé un volume d’eau de 36.000 mètres cubes par seconde, soit environ 10.000 m3 en moins que ce nouveau record.

Formées il y a deux cents mille ans, les chutes d’Iguazu (Argentine) ou Iguaçu (Brésil) se situent à la « borne des trois frontières » entre l’Argentine, le Brésil et le Paraguay et où le fleuve Iguazu rejoint le fleuve Paraná. Ce cours d’eau a également vu son niveau augmenter à cause des fortes pluies dans la région. Dernièrement, selon plusieurs témoignages, le niveau de ses eaux aurait augmenté de 16 mètres dans certaines régions.