Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
Rate this post
Gries-at-Balmaceda

Devant le glacier Serrano, sur la route du Beagle! (patagonie- Chili)

Evelyne et Jean Pierre (France)

Un mois au Chili, des frontières péruviennes et boliviennes jusqu’au détroit de Magellan en passant par l’île de Pâques et la pampa argentine ! Un merveilleux voyage à deux, des paysages superbes et des images inoubliables d’un pays d’une extraordinaire variété. Un pays qui permet de passer du désert aride d’Atacama, avec ses espaces sublimes et ses petits villages indiens, aux glaciers grandioses de Patagonie et aux statues énigmatiques de l’île de Pâques.
Une nature qui semble encore temporairement à l’écart de la pollution et qui octroie le plaisir égoïste de pouvoir savourer la solitude à deux face à des panoramas magnifiques (tels que le lac Chungara au petit matin…).Et dans cette nature une faune nombreuse et libre, lamas et guanacos, bien sûr, mais aussi lapins à queue de renard (vizcachas), flamants roses, pélicans, nandous, lions de mer, pingouins …

Un ravissement donc au cours d’un voyage effectué en totale liberté et en toute sécurité,…

…ceci grâce à Korke qui a su mettre minutieusement au point tout ce périple en établissant un véritable plan de vol (le fameux road-book) permettant de tout découvrir sans aucun souci d’intendance et avec une assistance permanente. Un accueil très amical dés l’arrivée au Chili, un briefing très complet quant au déroulement du séjour et la conviction d’avoir une amie sur place apte à résoudre les éventuelles difficultés et joignable H24. Une possibilité que nous n’avons pas eu à utiliser tant l’organisation était parfaite . Aucune fausse note : accueil personnalisé à chaque descente d’avion, taxi ou 4X4 de location attendant à l’aéroport, réservations d’une fiabilité totale avec un excellent choix d’hôtels caractérisés par leur charme ou par leur situation, Korke ayant même poussé la délicatesse jusqu’à réserver parfois une chambre précise en raison de son agrément particulier (vue, calme, confort ou décoration…).
Des milliers de kilomètres effectués tant par les airs que par la route (et la piste…), ceci sans anicroche et avec une entière satisfaction, c’est une belle réussite de Korke et d’Anne Simon dont l’éloge de la gentillesse et de l’efficacité n’est plus à faire. Encore un grand merci, Anne, et à bientôt peut-être… qui sait, vers l’Antarctique ?…